Le club des dirigents dans la presse:

16nov.

Les PME et TPE, la clé pour tirer profit des opportunités qu’offre l’économie nationale

|

Les PME et TPE, qui constituent le moteur de la croissance économique, sont la clé pour tirer profit des opportunités qu’offre l’économie nationale, a affirmé Driss Drif, président du Club des dirigeants, une structure qui a récemment vu le jour grâce à un groupe d’hommes d’affaires marocains.

Représentant plus de 90% du tissu économique national, les TPE-PME doivent être dynamisées, encouragées et accompagnées afin qu’elles soient capables de gérer les effets de la mondialisation et de contribuer à la création de l’emploi, a jugé M. Drif dans un entretien à la MAP, déplorant que la part de ces entreprises dans la création de la valeur ajoutée soit très faible.

Dans ce contexte, le Club des dirigeants vient pour créer un véritable espace de rencontres qui favorise le développement des opportunités d’affaires, d’échanges et de synergies à travers la constitution d’un réseau de chefs d’entreprises, d’entrepreneurs et de cadres dirigeants tous secteurs confondus, a-t-il indiqué.

Cette nouvelle plateforme ambitionne également de concevoir et mettre en œuvre des stratégies et des politiques d’assistance, de support, de formation, de coaching et d’accompagnement nécessaires au développement des entreprises au Maroc et à la promotion de la culture d’entrepreneuriat parmi les jeunes, a expliqué le président du club qui compte plus de 200 professionnels de PME et TPE.

Par ailleurs, a-t-il poursuivi, cette plateforme veut être à l’écoute et au service des PME, des TPE et des auto-entrepreneurs au Maroc, pour les accompagner dans leur développement et pour favoriser les conditions de leur rayonnement, en agissant sur leurs écosystèmes internes et externes.
Interrogé sur les raisons qui ont déterminé la création de cette nouvelle structure, M. Drif a noté que dans un contexte économique défavorable, l’idée a émané de l’absence d’une représentation réelle des patrons des TPE et PME et qui peut défendre leurs intérêts.

Le club est conçu à la fois comme un lieu d’échanges, de partage des opportunités d’affaires, mais également comme une représentation solide auprès des pouvoirs publics et des grands donneurs d’ordres privés, a-t-il dit.
“Deux axes majeurs ont été fixés dans le plan d’action du club”, a-t-il relevé, précisant qu’il s’agit de “mettre le doigt sur les enjeux de la sauvegarde des TPE-PME en difficulté. Ceci est possible à travers, d’une part, la définition des origines de ces difficultés ainsi que leurs répercussions sur leurs performances, et d’autre part, l’analyse des dispositions juridiques prévues pour accompagner la TPE-PME en difficulté”, a-t-il relevé.

Le deuxième axe s’articule autour des moyens nécessaires pour aider et accompagner la TPE-PME dans son développement, a-t-il ajouté, suggérant ainsi l’exonération temporaire de certaines taxes et charges et la mise en place de partenariats avec des organismes financiers dans le but de mettre à sa disposition des lignes de crédit avec des taux très compétitifs.

Il a aussi proposé la création d’une commission dédiée à la médiation entre la TPE-PME et les différents organismes, ainsi qu’à l’accompagnement, la formation et l’aide des chefs d’entreprises dans leur développement.

Actuellement, le Club des dirigeants est en train de se structurer et de s’organiser à travers la constitution de ses différentes commissions, la création des bureaux et des représentations régionales et le développement des partenariats avec des organismes nationaux et internationaux, a-t-il rappelé.

“Mobilisé autour des valeurs de partage, de solidarité, de qualité et d’intégrité, le club des dirigeants s’est doté d’une vision claire: devenir un hub d’affaires et d’influence d’envergure nationale et internationale”, a conclu M. Drif.

Source